Site intercommunal >>

Cas d’école à Sabarat : Revitalisation des centres-bourgs

Du 8 au 13 avril « Cas d’école » à Sabarat : revitalisation d’un centre ancien en zone inondable

Atelier de projet urbain, architectural et paysager sur la thématique de la revitalisation des centres-bourgs sur la commune de Sabarat

En partenariat avec la communauté de communes Arize-Lèze et le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, la municipalité de Sabarat a accueilli les étudiant(e)s de Sciences Po (Toulouse) et de l’école d’architecture (Paris-La Villette) pour élaborer des projets pour redonner vie au centre du bourg.

Du 8 au 13 avril, les étudiants sont allés à la rencontre des habitants, acteurs locaux, associations… pour recueillir les besoins, attentes, idées et initiatives et ont proposé plusieurs moments d’échanges et de discussions pour construire de manière participative ces projets, au plus près des réalités locales.

 

  • Mardi 9 avril - CINE-DEBAT Projection du Film « Nul homme n’est une île » suivie d’un débat animé par les étudiants : le local, dernier territoire de l’utopie ?
    LE MAS D’AZIL - 20h15 au cinéma
  • Mercredi 10 avril - ECHANGES autour des premières avancées . Des architectes étaient conviés pour participer à la discussion et partager leurs regards et expériences de professionnels impliqués dans les démarches locales.
    SABARAT - à partir de 18h30 à la salle des fêtes
  • Samedi 13 avril - PORTES OUVERTES l’atelier a ouvert grand ses portes pour présenter le travail accompli. Les étudiants étaient là pour répondre aux questions et discuter avec les habitants des idées, exemples, initiatives qui pourraient enrichir les propositions.
    SABARAT - à partir de 13h00 au Foyer rural

Ciné-débat : le local, dernier territoire de l’utopie ?
Projection du film « Nul homme n’est une île » suivie d’un débat animé par les étudiants de l’atelier « hors-les-murs » mené du 8 au 12 avril à Sabarat

L’atelier « Hors-les-murs » organisé par le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, la Communauté de communes Arize-Lèze et la municipalité de Sabarat a accueilli en résidence pendant une semaine une trentaine d’étudiants pour faire des propositions en vue de la « revitalisation des centres-bourgs ».
Le « cas d’école » choisi était le centre historique de Sabarat.
Les étudiants de Sciences Po Toulouse et de l’école d’architecture de Paris La Villette organisaient ainsi plusieurs moments de discussions et d’échanges pour nourrir leurs propositions des besoins, attentes et initiatives pour redynamiser le territoire et réveiller les centres anciens des bourgs et des villages.

Le Mardi 9 avril à 20h15, les étudiants ont proposé une projection du film documentaire « Nul homme n’est une île » au Cinéma du Mas d’Azil, suivi d’un débat avec le public pour amorcer les réflexions de la semaine d’atelier : le local, est-il le dernier territoire de l’utopie ?